Les nouvelles règles pour les auto-entrepreneurs en 2015

En 2015, l’auto-entrepreneuriat sera profondément marqué par de multiples changements et de nouvelles règles de fonctionnement. Une partie de ces changements concerne le statut de l’auto-entrepreneur et l’autre moitié vise uniquement les activités. La baisse des charges est prévue ainsi que l’apparition de nouvelles cotisations. Pour mieux vous éclairer, suivez le guide.

Les réformes sur les taxes et charges

Même si le flou persiste encore, les auto-entrepreneurs qui effectuent des prestations de service seront surpris agréablement avec la baisse des charges de 22,9 à 21,2%. Pour ceux qui travaillent dans les activités de vente, les charges passeront de 0,7 point de même que de 0,4 point destinés aux auto-entrepreneurs cotisants à la Cipav. Les auto-entrepreneurs devront aussi faire face à de nouvelles charges en dehors des cotisations uniques. Ils vont désormais s’acquitter de la taxe sur « frais de chambre » qui dépend du chiffre d’affaires de l’année, de même que la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE).

Les formalités liées à l’inscription aux CCI

L’immatriculation aux Chambres de commerce et d’industrie est devenue obligatoire. Jusque-là réservée aux artisans, cette mesure s’appliquera en 2015 aux commerçants. Cela représente une difficulté de plus pour les futurs auto-entrepreneurs, qui doivent passer par un stage de gestion d’entreprise payant pour s’inscrire aux CCI. Ce stage de préparation à l’installation nécessite une liste d’attente qui peut durer plusieurs mois, ce qui représente un handicap pour ceux qui veulent lancer leur business dans les plus brefs délais. Les artisans doivent justifier d’une qualification ainsi qu’une expérience dans leur domaine d’activité pour obtenir une immatriculation à la Chambre des métiers et de l’artisanat.

Les avantages de ces réformes

La dernière réforme vise le plafond de chiffre d’affaires, les auto-entrepreneurs qui n’ont pas réussi à respecter le seuil défini, ont la possibilité de continuer le reste de l’année du dépassement sous le régime. Leur statut va fusionner en 2015 avec celui de la micro-entreprise, car les deux présentent des similarités. Avec ce système créer son entreprise devient un jeu d’enfant, il suffit de se rendre sur la page guichet-entreprises.fr pour effectuer les formalités. Les auto-entrepreneurs ne paient les charges sociales, s’ils réalisent des recettes. Gérer son entreprise devient plus facile avec la réduction des obligations comptables, un livre de registre des différents achats suffit. Vous pourrez adapter un modèle de facture pour auto-entrepreneur pour créer des factures qui répondent à la nature de vos activités. Avec l’absence de TVA, la facturation devient moins compliquée.

A propos

Assistante de direction chez un grand acteur du secteur automobile, je suis une fana de boulot et j'adore mon job. Diplômée depuis peu, je développe mes compétences dans le domaine de l'administration et du secrétariat. Retrouvez-moi sur Google+

Publié dans Blog
Un commentaire sur “Les nouvelles règles pour les auto-entrepreneurs en 2015
  1. Duval dit :

    Pour début 2015 il y’a une petite baisse des cotisations qui a été annoncée par le gouvernement. Vous aurez plus d’infos sur ce lien Pour la vente le taux passe à 13,3%, pour le service à 22,9% et professions libérales Plus d’infos sur http://www.1001-autoentrepreneurs.com/article/26/Baisse-des-cotisations-pour-les-auto-entrepreneurs-au-01-janvier-2015.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*