Actualités

Découvrez le calendrier de l’impôt sur le revenu 2016

Le ministère de l’Économie et des Finances a élaboré un nouveau calendrier de l’impôt sur le revenu pour 2016. Les contribuables ont besoin de connaitre les dates importantes pour faire leurs déclarations papier ou en ligne à temps. Focus sur les différentes dates importantes pour la déclaration des revenus en 2016.

Un calendrier utile pour les contribuables

La campagne 2016 est effective depuis le 12 avril, selon Bercy. Les contribuables peuvent s’occuper de leurs déclarations de revenus à partir du mercredi 13 avril 2016 sur internet. Le service de déclaration sur internet est accessible au public à n’importe quelle heure et permet aux contribuables de mettre à jour leurs déclarations d’impôt. Les dates limites fixées, selon les départements, sont : le 24 mai 2016 minuit pour les départements n° 01 à 19, le 31 mai 2016 minuit pour les départements n° 20 à 49, le 7 juin 2016 minuit pour les départements n° 50 à 974/976 et pour les résidents français à l’étranger. Le calendrier 2016 est un véritable repère pour les citoyens, qui ne veulent pas rater les dates limites de leur imposition.

Les dates limites des déclarations

Le calendrier des dates pour l’imposition est disponible sur le site du ministère de l’Économie et des Finances. Un courrier d’information sera adressé aux contribuables, qui choisissent d’effectuer leurs déclarations en ligne pour leur avertir de l’ouverture du service. A la signature, ils auront accès à un avis de situation déclarative à l’impôt sur le revenu. Ils peuvent également les consulter aussi sur le site impots.gouv.fr entre juillet et aout 2016. Le 18 mai à minuit est la date limite des contribuables souhaitant effectuer les formalités papier et les résidents français à l’étranger. Pour ceux qui paient leurs impôts mensuellement, ils peuvent recevoir l’avis numérique entre le 1er et le 22 août. Entre 18 août et le 6 septembre, l’avis papier est disponible.

Comment facturer un client depuis un pays étranger quand on est une autoentreprise?

Auto Entrepreneurs International

Travailler à l’étranger en qualité d’auto-entrepreneur

L’exercice d’une activité en tant qu’auto-entrepreneur peut être faite à l’étranger. Il suffit pour cela de disposer d’une adresse de domiciliation française.

Tout entrepreneur peut ainsi continuer à bénéficier de conditions allégées dans le cadre de la gestion (et création) de son entreprise. Pour autant, ses obligations fiscales et sociales (déductions) et formalités légales doivent être correctement remplies.

Un auto-entrepreneur qui travaille depuis l’étranger continue de bénéficier d’une protection sociale et sanitaire, notamment par des protections obligatoires comme l’assurance maladie, maternité, les allocations familiales, les allocations invalidité et décès, ainsi que la retraite.

Pour rappel, deux catégories professionnelles ne peuvent prétendre au statut d’auto-entrepreneur :

  1. Les personnes agissant pour des activités qui relèvent de la TVA immobilière
  2. Toute personne ayant un lien de subordination avec le donneur d’ouvrage

Comment facturer depuis l’étranger

L’activité de l’auto-entrepreneur l’amène à produire des factures pour ses prestations de services ou de vente effectuées en France. Mais le statut d’auto-entrepreneur n’empêche en rien de facturer :

  • Depuis l’étranger, à condition que l’on reporte les montants dans la comptabilité
  • En devises étrangères, tout en présentant les montants facturés en euros dans la comptabilité

En raison de la nécessité de régler les cotisations sociales en euros, il est impératif de procéder à la conversion dans les livres comptables. En règle générale, il faut utiliser le taux de change officiel courant le jour de l’encaissement de la facture. Il existe souvent une différence de change, qui est due à la retenue de commissions de change en faveur des banques. Malheureusement, ces montants ne peuvent pas être déduits des déclarations de cotisations sociales.

Il doit être en règle avec ses obligations administratives et juridiques, même en travaillant à l’étranger. Ainsi, il doit prouver qu’il bénéficie des compétences propres à son exercice, disposer de l’agrément des autorités compétentes (si requis), s’immatriculer ou s’inscrire aux divers registres obligatoires dans le cadre d’activités artisanales ou d’agent commercial. Enfin, ils doivent tenir à jour une comptabilité avec toutes les transactions effectuées, et souscrire une assurance professionnelle selon le secteur exercé (obligatoire pour le domaine du bâtiment).

Utiliser la TVA intra communautaire

Lorsqu’un auto-entrepreneur prévoit de facturer des clients à l’étranger, il est impératif de demander un numéro de TVA intra communautaire (en savoir plus). Pour ceci, il faut contacter le service des impôts des entreprises et faire la demande auprès de leur service .

Il convient également de vérifier auprès de l’URSSAF si l’obligation s’applique pour facturer des sociétés en Europe. Le numéro attribué devra être indiqué sur toutes les factures.

La composition du numéro de TVA intracommunautaire est une suite de chiffres et de caractères. Il commence par FR, suivi d’un code à deux chiffres (référence informatique) et se termine par le numéro SIREN de l’entreprise.

Tagués avec : , , ,

Calendrier 2016 : date des jours fériés, fêtes et ponts

Les jours fériés et de fête en France sont des moments très inattendus par les travailleurs et les apprenants, qui profitent de ces congés pour planifier d’autres activités ou tout simplement se reposer. Ces événements sont pour la plupart religieuses, culturelles, traditionnelles ou historiques. Certaines manifestations en France et peu partout à l’étranger sont parfois qualifiées de farfelues et même insolites, mais n’empêchent qu’elles sont bien accueillies par les personnes en activité, qui peuvent faire une pause dans leur travail. Découvrez les dates clés du calendrier de 2016 pour les fériés et congés et les nouveaux calendriers du moment.

Les dates de fériés et de congés à retenir

Quoi qu’on puisse dire, 2015 a été l’une des années avec les plus longs jours de congés. En 2016 les jours fériés tomberont rarement sur des jours ouvrables, une mauvaise nouvelle pour les partisans du moindre effort ! Car le 1er Mai et le 8 Mai tombent malheureusement sur des dimanches. L’une des rares fériés qui tombent bien et qui permettent de faire quelques « ponts » sont le Jeudi 14 Juillet 2016, fête nationale. Les week-end prolongés sont le must pour ceux qui prévoient de partir pour quelques jours prendre de l’air. Alors soyez préparé pour le Lundi 15 août 2016, Assomption et le Vendredi 11 novembre 2016, Armistice 1918 pour un repos bien mérité. Le 25 décembre 2016, Noël est la grande déception de l’année 2016 qui est un Dimanche.

Les différentes sortes de calendrier

Pour passer le temps et faire en sorte de vous intéresser aux différents mois de l’année, de plus en plus de nouveaux calendriers voient le jour pour le plaisir de petits et grands. En effet de nombreuses associations et organismes offrent des calendriers à l’effigie des stars pour faire rallier un plus grand nombre à leurs causes. Les stars de la musique, du football, du cinéma et même les hommes politiques s’y mêlent pour apporter du piquant à ces nouvelles formes de calendriers. La dernière en date est le Président Vladmir Poutine qui a consacré douze photos intimes avec des citations et a créé un véritable buzz sur internet et les réseaux sociaux. D’autres corps de métiers envahissent les calendriers, comme les chefs de cuisine, pour effectuer des shooting de leurs réalisations culinaires avec des recettes à l’appui pour inciter davantage la population à s’intéresser aux causes nobles telles que la recherche médicale, le soutien des personnes malades et des dons. Ces calendriers modernisés sont aussi de véritables supports de communication pour ces célébrités, et une manière de découvrir des dates fériés et congés avec le sourire….

Les bonnes raisons de vérifier son numéro de TVA intra communautaire en 2016

TVA intra communautaire

Toute entreprise européenne qui effectue des transactions commerciales dans d’autres pays membres de l’Union doit disposer d’un Numéro d’Identification Fiscale (NIF) individuel ou numéro de TVA intracommunautaire. Une vérification de ce numéro est toujours indispensable, voyez pourquoi.

Pouvoir bénéficier des régimes spécifiques

Pour que la TVA intracommunautaire soit déductible, il est impératif de se conformer à certaines règles strictes. D’abord, les factures doivent obligatoirement stipuler les articles permettant de bénéficier de l’exonération de TVA. Cette mention doit être aussi claire que possible pour éviter les confusions. Dans le cadre d’une vente de marchandises, il s’agit de l’article 262 du CGI. Si vous facturez des prestations de service, les articles 259A et 259B du CGI seront à mentionner. N’oubliez pas que ces références impliquent forcément un NIF.  D’où la nécessité de vérifier son numéro de TVA intracommunautaire et ceux de toutes les entreprises partenaires.

Une précaution pour éviter les pénalités

Les contrôleurs fiscaux adorent fureter un peu partout. Leur mission est d’ailleurs de déceler toute anomalie dans les comptes de votre entreprise. S’ils ne trouvent rien d’intéressant à se mettre sous la dent, leur dernier recours sera tout simplement de se pencher sur vos factures.

Ils ne manqueront pas de vérifier que votre NIF et ceux de vos partenaires commerciaux soient valides. Le cas échéant, vous pourriez être redevable d’une TVA sur les factures concernées bien que les livraisons intracommunautaires soient normalement exonérées de cette taxe par l’auto-liquidation.

En outre, vérifier son numéro de TVA intracommunautaire évite aux entreprises d’être pénalisées pour fraude. Une simple erreur de saisie dans la facture, la Déclaration d’Echange de Biens (DEB) ou la Déclaration Européenne des Services (DES) pourrait de ce fait vous coûter cher.

Par ailleurs, certaines sociétés frauduleuses n’hésitent pas à interagir avec des entreprises honnêtes. Ces dernières peuvent rapidement être considérées comme complices. Prenez donc vos précautions pour ne pas être entraîné malgré vous dans cet engrenage.

Comment vérifier un numéro de TVA intracommunautaire ?

Déjà, il est conseillé de vous assurer que le numéro est sous le bon format. Les types et nombres de caractères utilisés varient en effet d’un pays à l’autre. Par exemple, pour la France c’est FR, suivi d’une clé informatique (2 caractères) et du N° SIREN (9 chiffres).

Pour la Belgique c’est  BE0 suivi de 9 caractères numériques. Pour Chypre, c’est CY, suivi de 8 caractères numériques et 1 caractère alphabétique… Il existe des sites spécifiques qui vous permettent d’authentifier rapidement le numéro de TVA intracommunautaire de chacun de vos partenaires.

En vous abonnant à tva-intra.info, vous pourrez vérifier autant de NIF que nécessaire. Pour une entreprise donnée, vous pourrez vérifier son numéro de TVA intracommunautaire à partir de sa raison sociale, son numéro SIRET ou SIREN. Vous avez également la possibilité de vérifier l’authenticité d’un NIF en vous aidant du serveur de la communauté européenne (VIES).

Les coordonnées exactes du siège social qui sont officiellement retournées par les serveurs européens constituent d’autres bases pour effectuer votre vérification.

Les nouvelles règles pour les auto-entrepreneurs en 2016 ?

Auto Entrepreneur

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Pinel du 18 juin 2014, le statut de l’auto-entrepreneur a fait l’objet de plusieurs changements en 2015. Pour 2016, on note également  l’application de nouvelles règles en matière d’autoentreprise.

Appellation micro-entrepreneur à la place d’auto-entrepreneur

En 2016, les régimes de la micro-entreprise et l’autoentreprise fusionnent pour ne faire qu’un. Ainsi, ceux qui exercent déjà leurs activités sous le statut d’auto-entrepreneurs deviennent micro-entrepreneurs dès le 1er janvier 2016.  Ce changement de nom s’applique également lorsque vous optez pour le régime de l’auto-entrepreneur à partir du 1er janvier 2016. Pour ce qui est des entrepreneurs individuels relevant du statut de la micro-entreprise, on leur appliquera les mêmes règles que celles de l’auto-entrepreneur actuel en ce qui concerne le régime social. Cela veut concrètement dire que ces derniers n’ont plus la faculté de choisir le régime social de droit commun. Ils relèveront désormais de façon automatique du régime micro-social.

Selon les nouvelles mesures applicables en 2016 aux auto-entrepreneurs, pour demeurer sous ce régime il existe un seuil de chiffre d’affaires à ne pas dépasser. Celui-ci varie en fonction du type d’activité. Ainsi, pour les entreprises de fourniture de logement ou d’achat-vente d’objets, de marchandises ou encore d’aliments à emporter ou consommer sur place, il est de 82 200 euros. Pour toutes les autres prestations, ce seuil est de 32 900 euros .

Les nouvelles mesures les cotisations social en 2016

En plus du changement de nom, l’auto-entrepreneur devra supporter des charges sociales légèrement plus importantes que celles des années précédentes. Ses cotisations sociales augmenteront un tout petit peu en 2016 avec une variation de 0.1% à 0.2%.

De manière concrète, voici les nouveaux taux de cotisations sociales qui s’appliquent à l’auto-entrepreneur en 2016 en fonction du type d’activité :

  • 13.40% pour la vente de marchandises;
  • 23.10% pour les prestations de service;
  • 23.10% pour les professions libérales soumises au Régime Simplifié d’Imposition ;
  • 22.90% pour les professions libérales qui relèvent de la CIPAV.

Pour les auto-entrepreneurs ayant droit à l’Accre, les taux de cotisations sociales applicables en 2016 se présentent comme suit :

  • De 3.4% à 13.4% de la première à la quatrième année pour ce qui est de la vente de marchandises;
  • De 5.8% à 23.10% de la première à la quatrième année pour les prestations de service;
  • De 5.8% à 23.10% de la première à la quatrième année pour les professions libérales relevant du Régime Simplifié d’Imposition;
  • De 5.8% à 22.90% de la première année à la quatrième année pour les professions libérales qui relèvent de la CIPAV.

Les autres changements en 2016

Outre le changement de nom et la légère augmentation du taux des cotisations sociales, de nombreuses autres mesures s’appliqueront en matière d’autoentreprise en 2016.

On peut citer la disparition de la RSA d’activité. Une prime d’activité dont le montant reste encore inconnu remplacera celle-ci. Dès le 1er janvier 2016, les auto-entrepreneurs devront payer une pénalité de 49 euros en cas de non-déclaration de leur sécurité sociale dont le plafond  mensuel est de 3 218 euros en 2016.

On a également la réduction des prestations de maternité en faveur des auto-entrepreneurs à revenus faibles. Il y a enfin la validation des trimestres de retraite avec notamment la revalorisation du SMIC de 0.6%. Le montant horaire brut passe à 9,67 € dès le 1er janvier 2016.

Tagués avec :

Insolite : les monitrices de ski de la station des Gets posent pour le calendrier 2016

Calendrier 2016 monitrices les Gets

Les monitrices de ski de la station des Gets ont choisi la sensualité pour combattre le cancer du sein. Sexys et chaudes, elles ont décidé d’enflammer le calendrier 2016 pour rallier les amoureux de ski et de belles femmes. En Haute-Savoie elles dévoilent des clichés à couper le souffle et montrent que les belles filles peuvent être aussi de vraies sportives.

Sous leur combinaison, les monitrices de ski n’ont rien à envier aux mannequins de Play Boy et jouent la carte de la séduction. Pour bien marquer l’année, elles se dénudent pour la bonne cause à travers 12 mois hyper hots. Leurs formes féminines sont mises en exergue pour une bonne vente du calendrier, dont les bénéfices seront versés aux recherches de lutte contre le cancer.

Calendrier 2016 monitrices les Gets

La Station de skis des Gets en Haute-Savoie est le lieu qui a vu éclore ce beau calendrier pas comme les autres. En achetant ce chef d’œuvre, des filles jeunes belles et coquines vous tiendront compagnie tout au long de l’année pour le plaisir des yeux. Ces exemplaires seront disponibles à l’Office du Tourisme des Gets et au niveau de l’Ecole du Ski Français pour seulement 10 euros, de quoi se faire plaisir.

Voir sur france3-regions.francetvinfo.fr.

Un calendrier 2016 à la gloire de Vladimir Poutine

Calendrier 2016 Poutine

Le président de la Russie est connu pour sa popularité dans son pays d’origine et un peu partout dans le monde. Les fans de Vladimir Poutine seront ravis avec ce nouveau calendrier de 2016, qui vous permet de passer une année entière avec le président russe. Découvrez la face cachée de Vladimir Poutine.

Une autre vision de l’homme

Le calendrier de 12 mois à l’effigie de Vladimir Poutine est un vrai trésor pour les dames, qui raffolent du corps de rêve du Super Président. Pour casser le coté rigide et solennel de la vie des chefs d’états, Poutine apporte la différence en posant pour le calendrier 2016. Comme toute personne normale, il livre un aspect inconnu du grand public et vous dévoile son intimité. Chaque mois est livré avec un énoncé de mission ou un slogan célèbre. Ce calendrier accompagne le mouvement de sympathie dont Poutine fait l’objet depuis les derniers événements en Russie. Il risque de faire beaucoup de bien au Président, car les médias ont déjà fait la promotion de ce calendrier avant qu’il ne soit sorti.

Calendrier 2016 Poutine

Douze révélations

Il allume des bougies en Janvier. En Février il montre fièrement sa carrure, un chapeau à la tête posant en peluche avec un cheval blanc sur la neige. Pour le printemps en Mars, Poutine renifle une fleur pourpre avec la citation: « J’aime toutes les femmes russes, elles sont les plus belles et les plus talentueuses’’.

En Avril il pose en vedette avec un portrait politique plus formel. En Juin, il est entouré par des enfants exigeants des autographes, tandis qu’en Juillet il pose torse nu avec une paire de plaques d’identité nichées entre ses pectoraux. En Août il montre son poisson durement gagné après une partie de pêche, et Septembre le voit embrasser affectueusement une dame russe dans une danse locale. En Octobre, il revêt un look militaire avec la citation: « Personne ne réussira à acquérir une supériorité militaire sur la Russie ».

Novembre est le mois des animaux pour Poutine, qui dit: « les chiens et moi avons des sentiments très proches’’. Décembre est marqué par une image superposée du Président avec des feux d’artifice sur la Place Rouge de Moscou.

Excel, encore le meilleur outil pour gérer son agenda

Planning Excel

Êtes-vous l’une de ces personnes qui ont aussi des notes autocollantes un peu partout pour vous rappeler des dates ? Sachez qu’Excel est un moyen idéal pour mieux visualiser l’ensemble de vos rendez-vous importants avec un agenda, créé à partir d’onglets dynamiques et de formules. L’oubli n’est plus possible avec ce logiciel, qui vous permet de réaliser plein de choses.

La planification de vos tâches

Avec Excel, vous pouvez importer vos données à partir de votre téléphone ou de votre ordinateur dans une feuille de calcul. Cela vous permet de garder facilement la trace des dates importantes ou des listes de choses à faire. Réduisez toutes les notes de rappel et les multiples calendriers classiques, qui encombrent votre espace. Lorsque vous avez la flemme d’entrer manuellement vos informations, il est possible d’utiliser un convertisseur PDF vers Excel pour faire le travail en quelques minutes. En utilisant une feuille de calcul, vous pouvez créer un calendrier quotidien, hebdomadaire ou mensuel et trier facilement les échéances de vos projets à venir avec des représentations graphiques à l’appui. Analysez les écarts entre vos objectifs professionnels et les résultats obtenus avec ce calendrier multifonction.

Le partage et le travail en équipe

Cet outil de travail exceptionnel s’utilise en tant que base de données pour la gestion de projet. Avec l’option de partage, d’autres personnes peuvent inclure des données telles que les informations de contact, la disponibilité, les liens vers des ressources… la liste est interminable. Au lieu d’écrire des emails, vous avez désormais un endroit centralisé pour garder un suivi des progrès de vos collaborateurs et effectuer des mises à jour. Le calendrier Excel 2015 peut vous aider à planifier votre travail d’une manière beaucoup plus organisée. En plus de l’économie de papier et de temps, modifiez automatiquement les jours de même que les mois selon vos convenances et obtenez un agenda personnalisé.

Une meilleure organisation de votre vie

Indispensable dans le domaine professionnel, vous pourrez bien utiliser ce programme pour un usage personnel. Les amoureux de la feuille de calcul utilisent Excel afin de planifier leur mariage ou d’autres événements marquants et se commémorer les dates d’anniversaires. Visualisez vos jours fériés sans macros grâce avec l’intégration des jours de congé de nombreux pays. Planifiez vos vacances ainsi que vos autres activités divertissantes. Les parents séparés ont la possibilité d’établir un calendrier avec les feuilles de calcul pour les jours de garde de leurs enfants.

Association de Gestion Agréée (AGA) : définition

Association de Gestion Agréée

Pour aider les jeunes entreprises à se développer et à maintenir l’égalité de l’imposition sur le revenu entre les contribuables, une politique fiscale a été définie par le Gouvernement français. C’est dans cette dynamique que l’Association de Gestion Agréée a été créée, qui est un organisme qui se consacre entièrement aux professions libérales. Elle accompagne les entreprises dans leur gestion comptable, fiscale et administrative. Cette association a un champ d’intervention assez vaste, intéressant à explorer.

Le rôle des Associations de Gestion Agréée

Mise en place par l’administration fiscale, une Association de Gestion Agréée œuvre dans un but non lucratif. Elle se donne comme mission de faciliter les démarches administratives et de renforcer les capacités des adhérents en comptabilité et en fiscalité. Ces associations disposent d’un pouvoir de contrôle et de vérification des déclarations d’impôt de l’entreprise. Considérées comme de véritables supports, les AGA peuvent gérer toute la comptabilité de leurs adhérents, contrôlent la fiabilité des documents comptables et interprètent les textes légaux pour ses membres.

Ces derniers bénéficient d’avantages sociaux, d’exonération de 25% sur le bénéfice imposable et soumettent leurs requêtes aux agents d’impôts par le biais de cette association. Elle est l’intermédiaire entre l’administration fiscale et les adhérents, tout en proposant à ces derniers des sessions de formations en comptabilité. Moins élevés que les honoraires des professionnels, les services de l’association s’élèvent au maximum à 915 € durant toute l’année.

Les obligations des membres

Les praticiens du régime du micro-BNC, qui ont réalisé des bénéfices non commerciaux inférieurs à 27 000 €, ne peuvent être membres d’une Association de Gestion Agréée. Toutes les entreprises industrielles, artisanales, agricoles ou commerciales qui adopté le régime de l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés peuvent s’inscrire à un centre de gestion agréé à n’importe quel moment. En adhérant à cet organisme important, les entreprises ont l’obligation de respecter les exigences dans le domaine comptable et fiscal. Elles doivent accepter la mise à la disposition de l’association de tous les éléments utiles pour une comptabilité transparente, notamment les documents comptables pour la transmission à l’administration fiscale.

Toutefois il est essentiel de rappeler que l’adhésion n’est pas obligatoire, même si elle donne accès à des dispositifs fiscaux exceptionnels. Les opportunités fiscales offertes par l’adhésion profitent uniquement aux sociétés soumis au régime de l’IR. Les entreprises membres doivent aussi accepter les règlements par chèque. Un manquement répété à ces obligations entraîne l’exclusion pure et simple.

Pour aller plus loin : http://www.apce.com/pid1665/association-agreee.html?espace=1&tp=1

Créer sa société : les étapes indispensables

Lancer son business

Envie de vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale ? Sachez que le temps est l’atout le plus précieux pour un entrepreneur, rendez votre société opérationnelle d’une manière plus rapide. Voici quelques étapes pour y parvenir.

La définition de votre projet personnel

L’imagination et la portée du projet d’entreprise sont des facteurs de réussite. Lancer sa société peut découler de l’expérience d’une activité connue par l’entrepreneur ou la concrétisation d’une idée nouvelle. Le choix de l’activité de l’entreprise est déterminant et doit correspondre à vos passions, plutôt qu’à un moyen de gagner de l’argent plus rapidement. Si vous aimez ce que vous faites, vous allez trouver des façons de le monétiser.

L’évaluation du marché

Cette étape essentielle permet de déterminer votre offre et la demande du marché. L’étude du marché permet de connaitre les tendances du marché et ses différents acteurs et de visualiser vos chances de réussite. Ainsi vous réunirez assez d’informations pour mettre en place votre stratégie de communication et définir une politique commerciale, qui répond à la nature de vos activités. Cette étude vous permet de minimiser les risques et de connaitre l’environnement de votre future société.

Les solutions de financement

Pour ouvrir une société, plusieurs opportunités de financement existent. En dehors de la mobilisation de votre apport personnel, vous pourrez obtenir des subventions, des aides ou un financement extra-bancaire. Faire appel à des investisseurs avec l’ouverture de capital est une solution, si votre projet est estimé suffisamment rentable. Il est possible de combiner ces différentes options pour assurer le capital de votre société ainsi que sa solidité financière.

Le statut juridique

Certaines activités définissent le choix du statut de la société. Si vous n’éprouvez pas le besoin de partager vos expériences ou de vous associer, l’indépend29ance vous convient le mieux avec l’EURL ou le SASU. Vous devez vous renseigner auprès de professionnels en création de société ou des organismes professionnels concernés. Le statut détermine l’imposition sur le revenu ou celle sur les sociétés, de même que le régime social de l’entrepreneur.

Les démarches administratives

Les formalités liées à la création d’entreprise sont de plus en plus simplifiés au CFE ou à partir de chez vous avec internet. Ainsi vous pourrez déclarer votre activité et obtenir votre immatriculation en toute aisance. Ces différentes démarches vous permettent d’avoir un numéro unique d’identification, le Siren ou Siret ou un code d’activité APE auprès de l’Insee.

5 précautions à prendre avant de créer son entreprise

Créer son entreprise

Vous avez finalement décidé de lancer vos activités professionnelles. Avant toute chose, demandez-vous pourquoi des entrepreneurs réussissent là où d’autres échouent. Suivez les étapes à suivre avant de faire décoller votre entreprise et mettez toutes les chances de votre côté.

Faire une étude de marché

Ouvrir une entreprise ne signifie pas forcément que vos produits ou services trouveront acheteur. La première étape essentielle est la recherche de votre marché potentiel. Qui a besoin de ce que vous offrez ? Quels sont vos points forts et vos faiblesses ? Qui sont vos concurrents ? Ce sont toutes des questions qui doivent être répondues avant même d’envisager la création d’entreprise. A travers cette étude, de nombreux entrepreneurs ont découvert qu’il n’y avait pas suffisamment de parts de marché pour eux. D’autres ont réalisé que leur cible est trop limitée pour faire fonctionner leur entreprise.

Trouver des ressources suffisantes

Vous ne pouvez pas démarrer une entreprise sans capital. Déterminez vos besoins financiers actuels et futurs ainsi que les moyens de l’obtenir. Si vous envisagez de chercher un financement auprès des investisseurs, commencez à élaborer un plan d’affaires pour convaincre les préteurs. Des aides à la création et à la reprise d’entreprise sont disponibles pour les porteurs de projets. Il suffit de vous informer auprès de structures de financement pour bénéficier de ces dispositifs.

S’entourer de professionnels

Vous devez aussi louer les services d’un avocat expérimenté en création d’entreprise pour démarrer vos activités. Ce spécialiste en droit peut vous conseiller sur la rédaction de contrats, l’examen de votre bail et la détermination du statut de votre entreprise. Un comptable, quant à lui, pourra travailler en collaboration avec votre avocat. Il vous aide à la planification fiscale, à établir des procédures de comptabilité et de la mise en œuvre d’un système de facturation correspondant à vos besoins actuels.

Définir le statut juridique de l’entreprise

Que ce soit une entreprise individuelle ou une société, cette étape est particulièrement essentielle pour les entrepreneurs et définit un cadre juridique approprié, dans lequel va évoluer l’entreprise. Votre avocat et votre comptable joueront un rôle clé en vous aidant dans cette importante décision. Le nom commercial est aussi important et en dit beaucoup sur votre entreprise. Faites une liste de noms potentiels et choisissez celui qui décrit le mieux votre entreprise en quelques mots. L’obtention de permis d’exploitation et de licences est indispensable et varie en fonction de la nature de vos activités et des lois en vigueur.

Facturation, ce qui va changer pour 2015

Loi Pinel

En France, l’entrepreneur a l’obligation d’émettre une facture à chaque opération de vente. Ces documents juridiques doivent être rédigés selon des exigences bien définies. Considérée comme une véritable preuve d’une transaction commerciale, la facturation est un aspect fondamental à maîtriser, surtout pour les jeunes auto-entrepreneurs, qui font leurs débuts dans le milieu des affaires.

Les nouveautés de 2015 dans la facturation

L’année 2015 rime avec innovation et nouvelles lois pour différents corps de métiers, les auto-entrepreneurs sont particulièrement visés par les réformes de la loi Pinel. La réglementation européenne a établi de nouvelles exigences sur la mode de facturation avec l’intégration de la TVA intra-communautaire pour la vente de services électroniques, qui prend effet le 01 Janvier 2015. L’un des soucis de l’auto-entrepreneur doit être l’émission de factures, qui sont en adéquation avec la réglementation en vigueur. Pour mieux clarifier les statuts, la Loi Pinel développe un dispositif qui pour but d’accompagner davantage les obligations d’assurances en permettant aux clients d’indiquer des informations sur les factures. Avec le risque d’amende sur les inexactitudes ou le manque de factures, il est essentiel d’avoir un système de facturation optimisé avec les recommandations de la nouvelle réglementation. La facture est le reflet d’une structure et renseigne sur son niveau de professionnalisme, d’où l’importance de bien l’élaborer.

Les règles d’élaboration de factures

La facture fait office de preuve juridique pour réclamer justice face aux mauvais payeurs. Des mentions obligatoires doivent y figurer telles que l’identification qui permet une bonne numérotation. Cette dernière permet de vous retrouver plus facilement et d’éviter les doublons. La date de facturation est tout aussi obligatoire, de même que l’identité du vendeur et de l’auto-entreprise. La raison sociale, le statut juridique et le SIREN sont des éléments de désignation du vendeur, qui doivent être mentionnés. En tant qu’auto-entrepreneur, votre nom doit figurer dans la facture même si vous disposez d’un nom commercial. L’échéance, les pénalités de retard et les conditions de règlement sont indispensables pour définir les modalités de paiement. Les membres d’un centre de gestion agréé ont l’obligation de signaler leur adhésion à cet organisme. Pour faciliter la gestion quotidienne de votre comptabilité, optez pour un modèle de facture, que vous pourrez adapter à votre structure. Avec cet outil, vous n’aurez qu’à entrer vos informations et à lancer l’impression de vos factures. Avec la Loi Pinel, les entreprises immatriculées au Répertoire des Métiers doivent préciser les coordonnées de l’assureur, de même que celles du garant sur les devis et les factures.

Les nouvelles règles pour les auto-entrepreneurs en 2015

Logo de la CCI

En 2015, l’auto-entrepreneuriat sera profondément marqué par de multiples changements et de nouvelles règles de fonctionnement. Une partie de ces changements concerne le statut de l’auto-entrepreneur et l’autre moitié vise uniquement les activités. La baisse des charges est prévue ainsi que l’apparition de nouvelles cotisations. Pour mieux vous éclairer, suivez le guide.

Les réformes sur les taxes et charges

Même si le flou persiste encore, les auto-entrepreneurs qui effectuent des prestations de service seront surpris agréablement avec la baisse des charges de 22,9 à 21,2%. Pour ceux qui travaillent dans les activités de vente, les charges passeront de 0,7 point de même que de 0,4 point destinés aux auto-entrepreneurs cotisants à la Cipav. Les auto-entrepreneurs devront aussi faire face à de nouvelles charges en dehors des cotisations uniques. Ils vont désormais s’acquitter de la taxe sur « frais de chambre » qui dépend du chiffre d’affaires de l’année, de même que la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE).

Les formalités liées à l’inscription aux CCI

L’immatriculation aux Chambres de commerce et d’industrie est devenue obligatoire. Jusque-là réservée aux artisans, cette mesure s’appliquera en 2015 aux commerçants. Cela représente une difficulté de plus pour les futurs auto-entrepreneurs, qui doivent passer par un stage de gestion d’entreprise payant pour s’inscrire aux CCI. Ce stage de préparation à l’installation nécessite une liste d’attente qui peut durer plusieurs mois, ce qui représente un handicap pour ceux qui veulent lancer leur business dans les plus brefs délais. Les artisans doivent justifier d’une qualification ainsi qu’une expérience dans leur domaine d’activité pour obtenir une immatriculation à la Chambre des métiers et de l’artisanat.

Les avantages de ces réformes

La dernière réforme vise le plafond de chiffre d’affaires, les auto-entrepreneurs qui n’ont pas réussi à respecter le seuil défini, ont la possibilité de continuer le reste de l’année du dépassement sous le régime. Leur statut va fusionner en 2015 avec celui de la micro-entreprise, car les deux présentent des similarités. Avec ce système créer son entreprise devient un jeu d’enfant, il suffit de se rendre sur la page guichet-entreprises.fr pour effectuer les formalités. Les auto-entrepreneurs ne paient les charges sociales, s’ils réalisent des recettes. Gérer son entreprise devient plus facile avec la réduction des obligations comptables, un livre de registre des différents achats suffit. Vous pourrez adapter un modèle de facture pour auto-entrepreneur pour créer des factures qui répondent à la nature de vos activités. Avec l’absence de TVA, la facturation devient moins compliquée.

Comment imprimer facilement un calendrier sur Excel ?

Logo Microsoft Excel

Le calendrier est un outil indispensable à toute personne, qu’il s’agisse du professionnel, du particulier et même de l’élève. Même si de nombreuses personnes ont tendance à en acheter en librairies ou sur les sites spécialisés, il conviendrait de signaler qu’on peut le faire soit même avec une touche personnelle, et ce de la plus facile des manières. L’outil par excellence pour le réaliser est Excel, voici les méthodes pour imprimer un calendrier 2015 Excel. Et c’est d’actualité en ce début d’année !!

Conceptualiser son calendrier à partir d’Excel

Excel est un outil vraiment complet, dont on peut se servir pour faire de nombreuses choses. Mis à part les tâches bureautiques habituelles, on peut aussi s’en servir pour confectionner son propre calendrier 2015. Le principe n’est pas aussi difficile, mais il faudrait avoir une certaine maîtrise d’Excel pour s’en sortir. Sinon avec la version 2013, il y a des modèles de calendrier qui sont mis à la disposition des usagers d’Office, on peut les utiliser et y apporter des correctifs nécessaires avant de lancer la correction. Du coup, on voit nettement que l’on peut se confectionner un calendrier tout seul sans avoir à visiter un site web.

Télécharger un calendrier Excel

Puisque la maîtrise d’Excel n’est pas à la portée de tous, il y a une autre technique plus simple pour s’offrir un calendrier Excel 2015. En effet, des sites spécialisés en la matière proposent des calendriers en téléchargement libre à partir de leurs sites. En choisissant le format Excel pour le téléchargement, vous disposez d’une version que vous pourrez modifier à votre guise. Concernant l’impression, elle reste classique et on n’a pas besoin de faire des réglages pour la mise en page, généralement, sauf si l’on a des préférences assez spécifiques. Alors, à vous de voir la solution qui vous convient pour disposer d’un calendrier personnalisé.

Le calendrier 2015 des pin-up d’Alsace

Depuis 2013, les pin-up d’Alsace éditent des calendriers sous l’égide de Coco Das Vegas. Ces danseuses-chanteuses ne cessent de séduire le public français. Pour le calendrier 2015, les pin-up ont du cœur.

Comment sera le calendrier ?

Coco Das VegasDanseuses, effeuilleuses ou chanteuses, les pin-up d’Alsace vous présentent leur calendrier pour la deuxième année consécutive. Pour l’année 2015, ce calendrier se veut utile grâce à sa forme de bloc note qui peut être utilisé comme tapis de souris.

Ce qui n’enlèvera en rien le côté glamour des pin-up : maitresse d’école, baigneuse en été, chic et glamour en hiver, etc. Vous êtes ainsi sûr de vous identifier à une de ces pin-up. Aussi, ce calendrier 2015 dispose d’une liste de pense-bête pour ne pas oublier ce que vous devez mettre dans votre valise lorsque vous devez aller en vacances ainsi qu’une liste de commissions pour les diners organisés à la maison.

En 2015, les pin-up ont du cœur

C’est l’aboutissement d’un projet qui a débuté depuis 2013 avec des actions caritatives, notamment un don de 2700 euros au service oncto-hémato pédiatrique de l’hôpital de Hautepierre. En 2014, la même action a été rééditée avec un don de 800 euros remis à l’association de la Main du Cœur. Pour le calendrier 2015, les pin-up envisagent de faire de la publicité humoristique en détournant des objets fétiches des années 50. Toutefois, elles auront besoin de l’appui de tous pour l’impression, le graphisme, les photos, etc. Évidemment, les bénéfices engendrés seront reversés à des associations caritatives.

Calendrier 2015 : les dates à retenir

Agenda 2015

L’année 2014 s’en ira bientôt et à l’horizon se profile déjà l’année 2015. Si vous n’avez pas su bien profiter de 2014 et que la routine de décembre vous ennuie, n’ayez point de nostalgie. 2015 s’annonce et laisse déjà un avant-goût fabuleux !! Envie de nouvelles choses vous serez bien servis !!!

Mordus d’histoire, amateurs de l’art contemporain, amoureux des belles choses, ou simplement envieux de couleurs, ces événements sont pour vous

Le 14 janvier : Le musée Gustave Moreau situé sur Paris rouvre totalement ses portes.

Le 12 février 2015 : bal de l’opéra à Vienne, le plus grand et le plus célèbre bal en Autriche.

Le 22 février 2015 : célébration du Nouvel An chinois à Londres, le plus important événement de célébration du Nouvel An en dehors de l’Asie.

Du 26 février au 1er mars : Vodafone London Fashion Weekend au Somerset House à Londres, occasion pour les amoureux de la mode de découvrir les nouvelles tendances.

Le 19, 20 et 21 juin : rendez-vous est pris à Genève en Suisse, l’un des deux centres de coopération internationale les plus grands au monde pour vibrer sous le tempo de la fête de la musique.

Le calendrier 2015 regorge aussi de grands événements sportifs

Du 1er au 8 février 2015 : championnat du monde de ski de fond des moins de 23 ans en Almaty au Kazakhstan

Du 18 au 22 février : championnats du monde de cyclisme sur piste organisés pour la première fois au vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines en France.

Du 6 au 8 mars : championnats d’athlétisme en salle organisés à Prague en République tchèque.

Du 13 au 19 avril : le petit ballon vert revient avec le Monte-Carlo Rolex Masters de Monaco.

Le calendrier 2015 c’est aussi un calendrier scientifique avec plein de conférence et de rencontres

Du 22 au 24 juin : La conférence internationale sur la géologie se déroulera dans l’état de la Floride aux USA.

Du 10 au 12 août 2015 : Se tiendra le congrès sur la biotechnologie industrielle en Angleterre à Birmingham.

Du 21 février au 1er mars : 51e édition du salon international de l’agriculture organisée au parc des Expositions de la Porte de Versailles.

Pour les cinéphiles le calendrier 2015 ne les a pas oubliés, Avengers 2, Fast and Furious, les Quatre fantastiques 3 débarquent en avril et ça promet !

Rupture conventionnelle : quels avantages pour le salarié ?

Rupture Conventionnelle

Les avantages de la rupture conventionnelle sont nombreux pour le salarié. Mais le but principal recherché par celui-ci est de pouvoir mettre fin à son contrat de travail et avoir droit à des allocations chômage, comme s’il était question d’un licenciement. D’autres intérêts découlent toutefois de cette rupture qui crée un climat propice pour un départ en douceur.

Avoir droit aux ASSEDICS

Lorsqu’un salarié fait le choix de démissionner, celui-ci ne peut profiter des ASSEDICS. Par contre avec la rupture conventionnelle,  il en aura droit en cas d’homologation et de respect d’un minimum de cotisations. Vous pouvez penser particulièrement à un départ négocié par rupture conventionnelle pour ensuite profiter des ASSEDICS si vous avez l’intention de créer votre propre entreprise.

La rupture conventionnelle pour bénéficier d’une indemnité minimum

Si vous êtes licencié pour faute grave, vous n’aurez pas droit à une quelconque indemnité. Par contre avec la rupture conventionnelle, vous pourrez bénéficier d’une indemnité légale minimum qui représente généralement 1/5 du salaire mensuel de référence par année d’ancienneté.

Une rupture bien négociée

Rupture ConventionnelleOn retient simplement que la rupture conventionnelle est une démarche qui permet de bien négocier la fin de son contrat de travail. Vous pourrez même choisir la date de votre départ en vous mettant d’accord avec votre patron. Après une bonne entente, vous pourrez partir plus tard ou plus tôt en fonction du délai légal imposé lors d’une démission. C’est à vous donc de prendre le bon ton et d’engager des discussions avec votre employeur pour que les choses se déroulent dans l’intérêt de chacun. Un autre intérêt intéressant de la rupture conventionnelle est le fait qu’aucun motif ne soit mentionné pour justifier votre départ. Cela dit, on ne peut vous faire de reproche, ce qui est bénéfique sur le plan psychologique si vous devez chercher un autre boulot. Et comme vous êtes parti en de bons termes avec votre ancien patron, vous pouvez espérer que celui-ci ne parle pas mal de vous lorsqu’un recruteur le contactera pour des avis à votre sujet.

Lettre de démission, quelques conseils à ne pas manquer

Poignée de main

Lorsque vous rédigez une lettre de démission, vous devez y faire apparaître un certain nombre d’informations pour éviter à la suite une contestation. Ces informations vous permettront aussi de quitter votre poste sereinement, en restant professionnel et en préservant votre réputation. À la lecture de votre lettre de démission, on ne doit pas sentir un quelconque règlement de comptes avec votre patron ou vos collègues. Vous devez juste y porter la nouvelle de votre départ, et ce de la façon la plus claire possible.

Les informations obligatoires à fournir

Poignée de mainDans cette lettre, votre nom, prénoms et adresse doivent apparaître obligatoirement. Il est aussi nécessaire de signifier clairement le motif de rédaction de la lettre, à savoir votre désir de quitter vos fonctions. Ce point est bien évidemment le plus important de la lettre. C’est pourquoi vous feriez bien de commencer par cette information. La phrase qui indiquera ce souhait doit être très précise. Évitez absolument toute tournure qui pourrait créer une ambiguïté au niveau de la compréhension. Mais avant, n’oubliez pas de mettre en objet la raison qui vous pousse à écrire la lettre. Vous devez en outre mentionner le poste que vous occupiez et, si possible, la date de votre prise de fonction.

Éviter de répandre la nouvelle de votre départ avant la rédaction de la lettre

Si vous avez pris la décision de démissionner, ne commettez pas la maladresse de répandre la nouvelle dans tout le service sans même que votre patron n’en soit informé par voie écrite. Par pur respect, attendez d’abord qu’il reçoive votre lettre de démission avant d’ébruiter votre départ. Si vous travaillez dans une entreprise qui a un service des ressources humaines, il serait intéressant d’y déposer une copie de la lettre. Ainsi, le responsable pourra entamer le traitement des formulaires de départ nécessaire pour le maintien du processus de paie, au cas où votre patron souhaite vous garder pour la période du préavis. N’oubliez pas de continuer à travailler avec professionnalisme jusqu’à la fin de cette période afin de laisser une bonne image de vous après votre départ.

Quelques conseils pour bien négocier sa démission

Démission

Tout départ d’un poste se prépare au préalable. Si vous avez donc l’intention de démissionner, prenez tout votre temps pour bien négocier votre démission. Cette précaution est très importante, car votre carrière future en dépend.

Restez professionnel lors de la démarche

DémissionMême si vous êtes sur le point de quitter votre poste, ce n’est pas une raison pour négliger votre travail. Faites donc tout pour mettre vos dossiers à jour de sorte à ne pas laisser un grand boulot à vos collègues après votre départ. Et petit à petit, vous leur transférer vos compétences. Si vous restez participatif et professionnel, vous pourrez mieux négocier la durée de votre préavis avec votre employeur. Cette durée peut être de 3 mois, 2 mois ou de 1 mois selon votre statut et la convention collective. Vous pourrez partir plus tôt si vous faites un accord avec votre patron. Mais tout dépend de l’attitude que vous adopterez avant.

Assurez vos arrières

Si vous prenez la décision de démissionner, c’est que vous avez probablement l’intention de déposer votre dossier ailleurs. Sachez que la plupart des recruteurs appellent les employeurs précédents pour avoir une idée des personnes qui ont travaillé avec eux et qu’ils s’apprêtent à engager. Et s’ils ont une mauvaise opinion sur vous, cela risque de vous coûter cher. Alors vous devez penser à assurer vos arrières en adoptant une attitude empathique envers votre patron. Montrez-lui que même si vous partez, l’entreprise vous tient toujours à cœur et que vous contribuerez à son dynamisme jusqu’au jour de votre départ définitif.

Essayez la rupture conventionnelle

Si vous n’avez pas de promesse de poste ailleurs, il serait intéressant de négocier une rupture conventionnelle de votre contrat de travail. C’est une démarche qui est une sorte de rupture à l’amiable. Celle-ci vous fera profiter des avantages du licenciement, ce qui veut dire que vous aurez droit à une indemnité et un droit aux allocations chômage. Il faudrait cependant trouver un accord « gagnant-gagnant » avec votre boss pour que cet arrangement soit accepté.

Les dangers du concept de rupture conventionnelle

Rompre contrat

Pour quitter leur employeur dans de bons termes, de nombreux salariés optent pour la rupture conventionnelle. Ce moyen autonome de rupture du contrat de travail évite la démission et permet de profiter des allocations chômage. Aujourd’hui, la rupture conventionnelle est la voie principalement choisie par les salariés pour mettre fin à leur contrat de travail. Pourtant, ce concept cache des dangers aussi bien pour le salarié que pour l’employeur.

Danger du concept pour le salarié

On sait que la rupture conventionnelle permet au salarié de bénéficier de l’assurance chômage et lui donne en outre le droit d’obtenir une attestation pole emploi. Toutefois, la plupart des travailleurs ignorent que les indemnités chômage ne sont pas versées dès la fin de la rupture du contrat de travail. Le pole emploi applique un différé, un détail que les employeurs oublient de préciser aux salariés. Il faut dire en outre qu’on ne sait pas bien ce qui se passe lorsque le salarié a contracté une assurance « perte d’emploi » à partir d’un emprunt immobilier. Est-ce que celui-ci a la possibilité de faire jouer cette assurance s’il passe par une rupture conventionnelle ? Cela dit, cette rupture peut être un vrai piège quand on sait que chez certains assureurs, elle figure dans la liste des exclusions de garantie de leur contrat.Rompre contrat

Danger du concept pour l’employeur

Du côté de l’employeur, le danger principal de la rupture conventionnel est le fait que cette rupture puisse être requalifiée en licenciement sans cause réel et sérieux. Ainsi, il pourrait être imposé l’octroi au salarié de dommages et intérêts pour préjudice subi. À ce sujet, il est bon de savoir que les risques de requalification en licenciement dépourvu de cause réelle et sérieuse sont légion. S’il existait un litige antérieur avant la signature de la rupture, les juges de fond peuvent décider de requalifier la rupture conventionnelle en licenciement sans cause réel et sérieux. Toujours concernant ce point, il est possible que la rupture conventionnelle produise les effets d’un licenciement sans cause réel lorsque sa signature est faite par un salarié victime d’un harcèlement moral.